Démarches d'urbanisme

Plan local d'urbanisme Intercommunal du secteur "Saumur Loire Développement"

Le Plan local d'urbanisme Intercommunal a remplacé le plan local d'urbanisme en mars 2020


- Il fixe les règles générales permettant d’atteindre les objectifs communaux et intercommunaux en matière d’urbanisme.
- Il délimite les zones urbaines et à urbaniser, naturelles et agricoles, les secteurs à protéger.Il peut justifier l’interdiction de construire.
- Il définit selon les circonstances locales, les règles concernant l’implantation et la configuration des constructions.
 

 

Les liens pour accéder aux documents PLU 

Site de Saumur Val de Loire

Le dossier du PLUi SLD approuvé (ensemble des pièces téléchargeables en format .pdf) et consultable sur le Géoportail de l'urbanisme (navigation cartographique facilitée)

 

 

 

QUELS FORMULAIRES UTILISER POUR SES TRAVAUX ?

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/N319 

https://www.formulaires.service-public.fr/gf/getNotice.do?cerfaNotice=51434&cerfaFormulaire=13703 

 

 

Petit lexique 

 

EPCI : Établissement Public de Coopération Intercommunale

 

CU : Certificat d’Urbanisme

 

PLU : Plan Local d’Urbanisme

 

 

Autorisations d'urbanisme

La déclaration préalable de travaux

La déclaration préalable est un acte administratif qui donne les moyens à l'administration de vérifier qu'un projet de construction respecte bien les règles d'urbanisme en vigueur. Elle est généralement exigée pour la réalisation d'aménagement de faible importance.


Travaux concernés
Une déclaration préalable est notamment exigée pour les travaux suivants réalisés sur une construction existante :

- travaux qui créent entre 5 m² ou 20 m² de surface de plancher ou d'emprise au sol. Le seuil de 20 m² est porté à 40 m² si la construction est située dans une zone urbaine d'une commune couverte par un plan local d'urbanisme (PLU) ou un document assimilé (par exemple, un plan d'occupation des sols). Toutefois, entre 20 et 40 m² de surface de plancher ou d'emprise au sol, un permis de construire est exigé si, après réalisation, la surface ou l'emprise totale de la construction dépasse 170 m²,

- travaux de ravalement ou travaux modifiant l'aspect extérieur d'un bâtiment,

- travaux changeant la destination d'un bâtiment (par exemple, transformation d'un local commercial en local d'habitation) même lorsque celle-ci n'implique pas de travaux.

Cerfa 13404 (https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/R11646) pour les demandes tenant à la réalisation de construction et travaux non soumis à permis de construire portant sur une maison individuelle et/ou ses annexes.

  

Permis de construire

Le permis de construire est un acte administratif qui donne les moyens à l'administration de vérifier qu'un projet de construction respecte bien les règles d'urbanisme en vigueur.
Il est généralement exigé pour tous les travaux de grandes importances.


Un permis de construire est notamment exigé dès lors que les travaux envisagés sur une construction existante :

- ont pour effet de créer une surface de plancher ou une emprise au sol supérieure à 20 m²,

- ou ont pour effet de créer une surface de plancher ou une emprise au sol supérieure à 40 m² dans les zones urbaines couvertes par un plan local d'urbanisme (PLU) ou un document assimilé. Toutefois, entre 20 et 40 m² de surface de plancher ou d'emprise au sol, un permis de construire est exigé lorsque les extensions ont pour effet de porter la surface totale de la construction au-delà de 170 m².

- ou ont pour effet de modifier les structures porteuses ou la façade du bâtiment, lorsque ces travaux s'accompagnent d'un changement de destination (par exemple, transformation d'un local commercial en local d'habitation),

- ou portent sur un immeuble inscrit au titre des monuments historiques ou se situant dans un secteur sauvegardé.

S'agissant des constructions nouvelles, elles doivent être précédées de la délivrance d'un permis de construire, à l'exception des constructions qui sont dispensées de toute formalité et celles qui doivent faire l'objet d'une déclaration préalable.

À noter :  le recours à un architecte pour réaliser le projet de construction est obligatoire dès lors que la surface de plancher ou l'emprise au sol de la future construction dépasse 170 m².

 

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/R11637 lorsqu'il s'agit d'une maison individuelle et/ou ses annexes,

  

Certificat d'urbanisme

Le certificat d'urbanisme est un acte administratif qui indique l'état des règles d'urbanisme applicables pour un terrain donné.

Il existe 2 catégories de certificat d'urbanisme.

Leur délivrance n'est pas obligatoire, mais il est toutefois recommandé d'en faire la demande avant tout achat d'un bien immobilier.


Certificat d'urbanisme d'information
Il renseigne sur :

- le droit de l'urbanisme applicable à un terrain,

- les limitations administratives au droit de propriété (servitudes d'utilité publique, droit de préemption...),

- et les taxes et participations d'urbanisme (raccordement à l'égout, voirie et réseaux...).

 

Certificat d'urbanisme opérationnel
Il indique, en plus des informations données par le certificat d'information, si le terrain peut être utilisé pour la réalisation du projet de construction et il donne l'état des équipements publics existants ou prévus desservant le terrain.

Quel que soit le type de certificat souhaité, la demande doit être effectuée au moyen du formulaire cerfa : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/R1970.

 

Demande d'autorisation de voirie

La demande d'autorisation de voirie est à remplir et à déposer en mairie pour toute demande d'alignement du domaine public, travaux en limite ou sur le domaine public, occupation superficielle du domaine public, aménagement d'accès. Cliquer ici pour retrouver ce document.

Corps du texte

Stationnement de caravanes ou résidences mobiles

 

Peut-on installer une caravane dans un jardin ?

Vous pouvez installer une caravane dans votre jardin sous certaines conditions.


 Installation provisoire

Vous pouvez entreposer votre caravane dans votre jardin sans autorisation en vue de sa prochaine utilisation.

Dans ce cas, la caravane ne doit pas être utilisée comme habitation ou annexe à votre logement.


Attention : les roues, la barre de traction et tout ce qui contribue au caractère mobile de votre caravane (système de freinage...) doivent être conservés.

  
Stationnement

Vous pouvez accepter le stationnement d'une caravane autre que la vôtre dans votre jardin sans autorisation dès lors que :

l'installation de la caravane n'excède pas trois mois dans l'année


la pratique du camping n'est pas interdite (document local d'urbanisme notamment)

 

À savoir : sur la voie publique, le stationnement d'une caravane peut être limité par arrêté municipal.

 

 Immobilisation

L'installation définitive d'une caravane dans votre jardin nécessite l'obtention d'une autorisation d'urbanisme si son gabarit crée au moins 5 m2 de surface supplémentaire (surface de plancher  et emprise au sol  ). Dès lors :

 

_ une déclaration préalable est nécessaire entre 5m2 et 20 m2 de surface.  https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/R11646

_ un permis de construire au-delà de ce seuil.  https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/R11637

 

Terrain à bâtir

Vous envisagez de faire construire votre maison et par conséquent d'acheter un terrain.

Des parcelles allant de 470 m² à 632 m² sont proposées en accession à la propriété au lotissement des Malgagnes au prix de 56 e le m².

Terrain à bâtir